Un petit aperçu de la beauté qui nous entoure

Un petit aperçu de la beauté qui nous entoure

La peinture de kazimierz Dzyga

Découverte dans une ruelle du Bugue (24)dans les années 90

40 ANNEES DE PEINTURE  

Son imagination est sans limite. Il pourrait être le petit-fils d'un Jérôme Bosch ou d'un Bruegel.Il nous révèle un univers inconnu, toile après toile, et met le spectateur en état d'apesanteur, l'attirant loin de toute réalité, dans un monde où les couleurs chantent la beauté éternelle.

Avant de devenir un maître de la peinture, kazimierz Dzyga exerce différentes professions dont celle de barman à Paris, notamment dans un grand hôtel de la rive gauche fréquenté par des peintres comme Vasarely, Magritte, Mathieu, et par des écrivains renommés. Cette rencontre du milieu artistique dans les années soixante, l'entraîne sur la voie de la peinture. Il l'explore en autodidacte, mais avec une sensibilité à fleur de peau et connaît le succès dès sa première exposition à Paris dans la galerie-librairie de Gérard Mourgue.
De 1967 à 2008, Cela fait quarante ans que Dzyga peint. Ses premières œuvres sur des toiles improvisées, bois ou carton, tout lui était bon pour y jeter à bras le corps ses rêves. Peintre du réalisme fantastico-onirique, les œuvres des débuts se fondent sur des orgies chromatiques et des délires graphiques psychédélico-boschiens bruyants. Puis sa palette s'assagit et s'éloigne de ses repères surréalistes pour gagner doucement les rives du fantastique. L'allégorie quitte la toile. Le discours se resserre. L'œuvre y gagne un silence propice à la méditation. Désormais, les figures se raréfient pour laisser la place à des paysages fantastiques. Ses toiles se consument à petit feu, les nuées de couleurs d'acier embrasent l'espace. Astres, minéraux, végétaux, feux, eaux fusionnent, explosent ou rebondissent en cascade

 

La fontaine des désirs

ballade en bleue

Le chant des grenouilles

Ciel sauvage

Pour celles et ceux qui veulent voir davantage d'oeuvres : http://www.lefantastique.net/peinture/imaginaire/dzyga/dzyga.htm

et son site :

http://kazimierz.dzyga.free.fr/

oeuvres récentes :



entre deux (au-dessus)

atteindre la lumière (dessous)


la nuit jettera ses filets


au banquet  des dieux




01/04/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres