Un petit aperçu de la beauté qui nous entoure

Un petit aperçu de la beauté qui nous entoure

El modernismo

L'Art Nouveau en Catalogne - connu à l'intérieur comme Modernisme - eut un extraordinaire développement, car le pays était ouvert aux tendances venant d'Europe pour se différencier de l'Espagne et renforcer son nationalisme, dans une période marquée par la "Renaixença" (Renaissance), après une longue période de décadence à la suite de la défaite de 1714 et à la perte de ses droits et institutions nationales. 
Les idées de Ruskin et Viollet-le-Duc, et l'esthétique de William Morris, Walter Crane, Mackmurdo, Mackintosh, etc., furent acceptées comme base du renouvellement artistique. 
Des architectes comme
Gaudí, Domènech i Montaner, Puig i Cadafalch et d'autres prirent le leadership de ce mouvement.  
Le rôle de
Domènech i Montaner (1849-1923), singulièrement, fut essentiel pour définir le "Modernisme arquitectonic" (Art Nouveau architectonique) en Catalogne. Son article "En busca d'una arquitectura nacional" (À la recherche d'une architecture nationale), publié dans la revue "La Renaixença", montre la voie devant aboutir à une architecture moderne intégrant également le caractère national catalan.   
Les Modernistes (artistes de l'Art Nouveau) croyaient à l'imagination comme créateur de symboles, par opposition aux « éclectiques » qui pensaient à l'art comme représentation objective de la réalité. En fait, l'Art Nouveau présente dans le monde entier et en particulier en Catalogne la plus grande liberté de création de nouvelles formes jusque-là refusées, sortant l'art de ses contraintes académiques. 
Le "Modernisme" catalan ne manifeste pas seulement dans son architecture la richesse ornementale qui est commune à tout l'Art Nouveau, mais manifeste aussi un intérêt pour maintenir et renouveler les techniques traditionnelles de construction et de décoration, en utilisant des matériaux anciens comme la brique et nouveaux (à l'époque) comme le fer et aussi de nouvelles techniques en céramique.  
Ces nouvelles tendances sont évidentes dans les différents arts comme l'
architecture (tous types d'immeubles confondus), la sculpture (aussi bien dans la sculpture comme art indépendant que comme partie à l'ornementation d'immeubles), la peinture,  les arts décoratifs (avec des matériaux comme les mosaïques, le verre, le bois, les textiles, le fer, pour créer des objets comme  des meubles, des lampes, des bijoux, des vêtements, des bouteilles, des vaisselles, des tapis, etc.), la littérature et la musique.
Le Modernisme connut un immense succès dans la Catalogne de la "Renaixença" (Renaissance), et les artistes qui en faisaient partie furent très populaires. Ceci vaut aussi bien pour les architectes cités que pour les peintres comme Ramon Casas,
Isidre Nonell ou Santiago Rusiñol (organiseur des "Fêtes Modernistes" réalisées à Sitges à la fin du XIX ème. siècle), les sculpteurs comme Llimona, les écrivains comme Maragall, Casellas, Prudenci Bertrana, ou les musiciens comme Morera, Granados et Albeniz.
Quelques-uns de ces artistes - les bohémiens du Modernisme - se réunissaient depuis 1897 au café littéraire "Els quatre gats", installé dans un immeuble de Puig i Cadafalch dans la rue Montsió de Barcelone, ils jouissaient d'un grand prestige dans les cercles modernistes. Ces réunions étaient aussi fréquentées par des artistes comme Picasso -ses peintures de l'époque bleue et rose sont considérées comme modernistes-, Miquel Utrillo, Mir, Pichot et d'autres.
La revue "Pèl i ploma" publiée par Ramon Casas fut le porte parole du mouvement à Barcelone.
Ce soutien populaire et collectif apporté au renouvellement artistique et au progrès fut à la base de l'une des périodes le plus brillantes de l'art catalan.



01/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres